En 2005 ou 2006 j’étais tombé sur un autocollant de Phot et d’Akso. D’ailleurs à cette époque c’était un peu confus dans ma tête, ils posaient beaucoup et donnaient l’impression d’être inséparables. Qui est qui ? Qui fait quoi ? J’aurai la réponse quelques temps plus tard. Bref, c’était une pièce superbe, toute en couleurs, on aurait dit une voiture thunée. Phot avait remplacé son O par un autocollant pour enfant, un truc offert avec un paquet de yaourt, j’imagine. Tout simplement splendide. Inconsciemment j’ai du être marqué par cette idée puisque quelques mois plus tard, a mon tour, je me suis mis à décorer mes autocollants en utilisant des images récupérée à droite et à gauche.

Around 2005, during a nice walk, I found a wonderful sticker made by Phot and Akso. At this time they were always sticking stuff together so it was hard to understand who was who and who did what. Anyway this piece was pure beauty. It was full of colors. Phot used a sticker to make his O. I guess this sticker was found in a package of yoghurts or cereals. This splendid idea must have had an impact on me because some months later I started to use mini stickers to decorate my own.

En 2007 je ne savais pas trop quoi faire d’un tas de petits autocollants commerciaux qui trainaient chez moi. Trop petits pour être utilisés comme supports, je les gardais en attendant de trouver une idée. Finalement je me suis amusé à en coller sur mes insectes, histoire des les orner de messages idiots et absurdes. Esthétiquement c’était nul à chier mais j’ai pris mon pied à le faire.

In 2007 I had a bunch of little stickers. This kind of stickers used to decorate packaging with different messages. They were too small for me to paint over it. Finally I started sticking them over my insects. Despite it was esthetically very bad, the confrontation of my stencil with absurd messages was super fun. I really enjoyed making those guys but I was still looking for a real good idea.


Un soir dans un club j’étais accoudé au bar quand j’ai remarqué un tas de feuilles posé a coté de moi. A la brillance du papier j’ai tout de suite pensé à des autocollants : bingo ! C’était un machin promotionnel, une série de minis autocollants à l’effigie d’un hôtel. C’était fait par une boite appelée Mesdemoiselles mais ça a peu d’importance. Tout ce que j’y ai vu c’est un tas de petits dessins que je pourrais utiliser pour décorer mes futurs stickers. Je me suis amusé avec pendant quelques mois, c’était vraiment cool.

One night I went to a club and found of the bar a bunch of sticker sheets. It was a promotional thing. A series of mini stickers offered by a company called Mesdemoiselles. It was an ad for a hotel. I did not care about what it was supposed to be, I just saw a bunch of free stickers that I could use to decorate my own. So I took all the sheets and used them for a couple of months.



Un jour je me suis installé en Californie et j’ai laissé mon stock d’autocollants en tout genre derrière moi.  Après quelques mois, en fouillant dans un vide-grenier, je suis finalement tombé sur une boite pleine d’images collantes en tout genre. Des trucs super enfantins. La plupart était imprimé sur de longue bande de papier, signée au dos Mrs. Grossman. En lisant ce nom mystérieux et inconnu j’ai tout d’abord pensé à une bonne vieille mamie, style Madame Doubtfire, faisant des confiture dans sa cuisine à la décoration surchargée et des autocollants dans son garage. Puis je me suis repris et j’ai vite compris qu’il s’agissait plutôt d’une grosse compagnie. Peu importe, j’ai acheté le tas, je suis rentré à la maison et je me suis mis à décorer la pile de bonshommes que je venais de finir. Cela ajoutait une touche enfantine, légèrement attardée et féminine, autrement dit c’était parfait !

When I moved to California I was out of stickers. One morning I found in a garage sale a box of stickers. There were several series of little drawing made for children. They were printed on narrow pieces of paper; it was made by a certain Mrs. Grossman. When I read this name I automatically thought about an old lady, looking like Mrs. Doubtfire, making jam in her kitchen and stickers in her garage. But I guess the reality must be slightly different. Anyway, I bought them and used them on my stickers. It looked silly, childish and kind of girly; to say it in one word it was perfect!

Pour être honnête je dois dire qu’ensuite j’ai repéré les autocollants d’un autre artiste, un certain Tabs qui utilise le même genre d’image pour ornementer son tag. Ils sont vraiment chouettes. Nos autocollants se différencient du fait que dans mon cas les petits animaux et autres accessoires sont là pour interagir avec le personnage. Vous vous souvenez des après midi dans la chambre, à prendre des G.I. Joes pour les affubler de tout un tas de bordel (casque, mitraillette, bazooka, sac à dos, ceinture, skis…) ? C’est du même acabit.

To be honest I noticed some stickers signed by Tabs. Tabs also uses Mrs. Grossman’s stickers, and I assume he was doing that way before me. I noticed them only once I was doing my own stuff. I find his stuff super cool! I see our work different; I use all this little decorative objects and animal to interact with the characters I paint, like accessories. Do you remember playing with G.I. Joes and putting on them a bunch of crap: machine guns, helmets, bag packs, swords? … Same idea!

Premiers extraits…

Here is a first selection of them…

2 Responses to “Auto-combo 1 / Egotrip 1”
  1. Tu veux mes vieux autocollants Panini ?
    (c’est pas une vanne)

  2. Volontier !!!

Home Contact About About Gallery Blogs Forum Wallpapers Links