O’mniprésident

Je reprend l’expression qu’on attribue a notre chère Zy. Autant notre petit Nicolas se répand dans les média (alors forcement on soupçonne les journalistes d’être complice) autant O’ est placardé un peu partout par la population elle-même (et là on s’inquiète un peu)! Je regarde pas trop la télé et les seuls journaux que je croise ont Britney ou Oprah en couverture. Par contre dans la rue –et là je peux me vanter d’être attentive- le président élu est partout.

Forcement ça parait con à dire à deux jours de son investiture, mais ce phénomène date de la campagne. Son visage, son nom, son slogan se voient aux fenêtres d’appartements, en poster sur les maisons, plantés dans le gazon du jardin, en autocollant sur le par-choc des voitures, dans les vitrines des magasins, etc. Bref affichés un peu partout. J’aurais pas apprécié me retrouver face a face avec un politique a chaque fois que je descend acheter ma baguette; a vrai dire je ne sais même pas si ça serait très légal. Ici pas moyen d’entrer dans une boutique sans tomber sur un poster, un calendrier, une article de presse, une pancarte pro-Obama. La population en attend beaucoup, voire trop. Personne ne se pose en contradicteur, aucune modération, aucune critique de la part des citoyens.

Bien sur on pense à l’image d’Obey pour la campagne, la fameuse. Celle qui reprenait les code de la propagande soviétique pour être recyclée en… attend un peu, il est ou le détournement? c’est utiliser a des fins politique cette fois ci. J’avoue que je suis un peu perdu. Du second dégrée? Du troisième dégrée? Un retour a l’envoyeur? Je n’ai pas de grandes connaissances en histoire contemporaine, je me souviens juste d’avoir entendu une analyse de mai 68 comme la victoire de l’image sur les mots. C’est par l’image que les idées ont été véhiculées, par la sérigraphie qu’on les a multipliées, par les gens qu’elles ont été consommées. Ce qui me gène avec le design de Shepard c’est le manque de sens. J’ai l’impression qu’on vient de passer à une nouvelle étape. La victoire d’un type d’image sur un autre. J’aurais du mal a y mettre des mots. Quelque chose qui tient a la facilite ou a la séduction. Faut dire que ça a de l’impact. J’ai même offert un t-shirt a mon père, il en jette grave! Mais je n’arrive toujours pas à savoir ce que je regarde: un président, un tas d’illusions, une images pleine d’impact, un message, une mascarade, un André the giant des années 2000.

Je me réveille un peu tard a ce sujet donc j’imagine que tout le monde a sa petite idée (et elle m’intéresse, alors “vas-y kid lâche un com”). Ce qui m’a titillé c’est la nouvelle campagne de la marque Obey. Je parlais de manqué de sens, la c’est le summum. Aucune adaptation a son objet, il fait passé son sujet à travers sa petite machine et il en ressort une image quasi identique. En gros on enrobe n’importe quoi/qui dans des aplats bleus, blancs et rouges, on vectorise le tout et on obtient une nouvelle cause. Quelque soit le sujet le résultat obtenu est le même. Élis un chien ou adopte un président! C’est la même (comme on dit). Obey, Hope, Adopt… tout se confond. J’ai l’impression que le mot qui en ressort c’est Absorbe.

O’kland

I’m always surprised to see how much Obama’s image is visible. Everywhere I go I see him. In France we reproach to the media to speak all the time about Sarkozy. I’m not into newspaper or television so I can’t say anything about it. But I’m really fond of what I can see in streets. The leasr I can say is that the future president is omnipresent. But not so much because of the media, most of the time it is the people who choose to show their support. The problem –to me- is the medium and its location. The public spaces are full of O’ (you can notice my really clever play-on-word O’kland). Of course you’re gonna say that two days before his inauguration I’m dumb to complain about this phenomenon. In fact it’s like that since the campaign and even after his victory. Posters on houses, pictures at apartment windows, bumper stickers, also in store’s windows and even inside of stores. No way to do the groceries without seeing him on a calendar, a newspaper article, a sticker, a drawing. People found in his image the perfect medium to crystallize all their hope, to get rid of their frustration after 8 years of Bush. Fair enough, just a little bit worrying for the future.

Of course we got Obey’s picture in mind. After months I still don’t know what this is representing: a candidate, a president, hopes, a new version of Andre the giant, a really well done picture, a nice illusion? Yes, this image is efficient, full of impact. And especially because it’s still popular after the election make me think about it’s real meaning. Using the code of sovietic’s propaganda for the president of the USA is kinda weird. Artistically full of questions. What really annoys me is the lack of sense for such an important picture. Especially given the brand new campaign of Obey. For pets. Using exactly the same codes. Giving the idea that you can take any subject, draw it in red, white and blue and make it you new cause. Giving the idea the the core/the real purpose of your engagement is not its subject, it’s its image. Elect a dog, adopt a president! Everything is confused. Obey, Hope, Adopt the only word which appear to me is Absorb!

obama01 obama02
obama03 obama04
obama05 obama06
obama08
obama07 obama11

obama09

obama12 obama13

obama10

8 Responses to “O’mnipresident / O’kland”
  1. Ici Obama est en couv de toute la presse hebdo française.
    la désillusion risque d’être importante pour beaucoup comme en France après la première election de mitterand

  2. mi-FAT mi-CAP says:

    Commence s’il te plait par aller t’acheter une orthographe, ensuite tu pourras écrire un blog…

  3. I think we talked a good amount about this last night over dinner. It’s cool you point out the “propagandizing” style of Obey’s art and how it’s now being used for other purposes. It seems like he might run with that style for a bit… possibly until it degrades down to loony toons ripoffs being sold at 7-11.

    The impact of Obama’s election in Oakland is huge with the open minded population here as well as the large African American population and from a human rights standpoint this is huge. Like you said last night, until there is some actual policy that’s been executed we can put away our critical eyes and celebrate!

    Nice article Koleo.

    -E

  4. Promis! Demain j’arrête de parler en SMS 😉

  5. Obama n’est qu’une frite Mac cain qui a trop cuit!

    j’ai exactement le meme probleme avec tous ces artistes qui récuperent le portrait d’obama pr en faire leurs propre campagne.. a la fin obama sur leurs dessins ressemble à kenedy en marron… ou au mieux à une pub pour un IPOd….

    mais bon puisque c politiquement corect!!! yes ! we can! but NO! WE MUSN’t surtout en récupérant pratiquement la moitié de l’ancienne équipe dirigeante de Bush…. je pense que tout ce qu’on peut c esperer prendre son pied en se faisant enculer avec beaucoup de lubrifiants! mais avec de superbes portraits ( vraiment pas originals) réalisés par des artistes et pas par des campagnes de pub!!!!! ( ca me rappelle le portrait de sarkozy peints par son pere et vendu plus de 10000e a un type du genre pino apres une campagne de mediatisation digne de carla)

    tout s’achete!!! je suis pas trop partisan du manichéisme… mais le new order nous encule tous! continuer a faire la fete! et vive mtv

  6. Jajaj your absolutley right jajja Obama seems like the new Andre I see him everywhere it’s quite wierd jaja and I hope you’ll never stop writing about your travels because you have a fantastic blog I even have it in my fav. jaja- goodluck and nice article=))) Ciao!!!

  7. Effectivement tu ne dois pas regarder bcp la télé.
    Pour ma part quelle ne fût pas ma surprise ce 1er jour ou le service public “sans pub” était né de découvrir à la place des spots habituels une apologie de la politique française actuelle en qq minutes : http://www.youtube.com/watch?v=bU8pixeMRCY
    Bon, ça changera pas ma vie, la télé je dois l’allumer vraiment de temps en temps mais il nous est facile d’imaginer les effets d’une telle propagande sur le quidam…
    Je me passe de commenter la campagne de pub de la marque Obey, il serait trop long d’énumérer un à un les critiques que j’ai à formuler quand à cette pseudo “démarche artistique” pour ne parler que de démarche puis qu’ apparemment c’est ce qui prime aujourd’hui (La forme reste d’ailleurs ici le seul point digne d’intérêt selon moi).
    La victoire de l’image sur les mots et les murs ont la parole sont des idées qui ont trouvé bien vite réconfort dans le lit de la publicité après 68…
    Pour ce qui est des critiques citoyennes américaines je te renvois à Noam Chomsky qui a le mérite de poser les choses simplement.

    bisous.

  8. Le symbole – élire un métis afro-américain – est fort
    Les conneries des républicains et de l’équipe de bush explique certainement le fort engagement de la population
    Mais comme tu le soulèves, la sur-représentation est à la hauteur des attentes et s’exposeront dans le mur des réalités…

Home Contact About About Gallery Blogs Forum Wallpapers Links